Ayvent-World
Bienvenue à toi, invité !

Comme tu peux le voir, ceci est un forum rpg. Si tu ne sais pas écrire en français, tu peux repartir, mais si tu aimes rédiger, écrire et surtout si tu aimes les mangas ou Jeux vidéos, tu es le bienvenue. Ou peut-être La bienvenue ^^

Ici tu pourras incarner ton héros préféré, et le développer dans ce monde, où les règles ont changés ! Plus question d'être sur la terre ou le monde natif de votre personnage. Vous êtes maintenant imergés dans l'Ayvent-world !


Vous avez toujours révé d'être comme vos plus grands héros de manga ou jeux video ? Alors pourquoi ne pas ETRE eux, tout simplement ? Venez dans ce monde, où vous incarnerez votre héros préféré et où vous l'amenerez vers un nouveau destin...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fiche de Shinbou

Aller en bas 
AuteurMessage
Shinbou
~ Rédacteur ~
avatar

Messages : 153
Date d'inscription : 16/07/2009

Fiche personelle
Nombre de Victoire/Défaite/Match Nul: -/-/-
Alignement:

MessageSujet: Fiche de Shinbou   Jeu 16 Juil - 20:50

Nom :Cet ensemble de lettre fait partie de sa vie d'avant, il n'en a plus le souvenir, a moins que ce ne soit la volonté de s'en souvenir qu'il n'ai plus...

Prénom : Il pense qu'il s'agit de Shinbou, mais cela peut très bien n'être qu'un pseudonyme

Age :Difficile à dire étant donné que son visage n'est pas visible. Néanmoins, en raison de sa stature et de sa voix on lui donne généralement dans les alentours de vingt-cinq ans

Sexe : La encore, la seule aide est sa voix, assurément masculine

Race : Humain, en tout cas d'après ses souvenirs

Classe : Espion

Monde d'origine et/ou manga ou jeux vidéos de provenance :
Hei de Darker Than Black, mais uniquement le physique

Description Physique :


    Que dire? Pas facile de décrire un être pareil. Commençons par la seule chose visible de son corps, c'est à dire ses mains. Légèrement bronzé, musclé et élégante, bien que parcourut par de nombreuse cicatrice, ses mains représentent à elles seules les efforts fourni par cet être mystérieux lors de son entrainement. Tout comme bon nombres d'artisans, ces deux extrémités de son corps sont des outils de travail. Sans eux, il est foutu. Remarquez que la majorité des gens s'estimerait dans ce cas si il perdait leurs mains, mais Shinbou lui était vraiment foutu, plus jamais il ne pourrez gagner de l'argent. Pour lui, les mains sont le contact qu'il à avec le monde extérieur mais aussi un outil qui permet de pêcher, faire à manger, grimper les montagnes... Il y a aussi l'aspect arme de la chose, bien mieux utilisé que les gamins qui se dispute à l'école ou les ivrognes qui battent leurs femmes. Les deux mains sont quelque chose qui s'apparentent au sabre d'un samurai pour Shinbou. C'est son honneur, son moyen de se battre.

    Mais bien entendu Shinbou n'est pas un être engendré par d'obscure et d'étrange forces qui l'aurait façonné de façon à n'être qu'une paire de main! En suivant ses mains, on peut éventuellement apercevoir ses avants bras, et après plus rien. Son corps disparait la, dans le drapé noir qu'il porte constamment. Des morceaux de tissus savamment tissé pour former un habit sombre qui le couvre du coup jusqu'au pied. Certains curieux s'interrogent parfois sur ce sujet. Pourquoi porte t'il cet habit, tiennent t'il chaud, n'a pas t'il trop froid? Pour les rares téméraires qui pose quand même la question, Shinbou répond de la meilleur façon qu'il connaisse. Il ne répond pas...

    Outre ses mains et le noir tissus qui l'enveloppe, l'autre partie anatomique se détachant (au sens figuré bien évidement) de son corps, c'est sa tête. Renfermant son cerveau, cet partie du corps de Shinbou est elle aussi caché, mais cette fois par un masque. Pas un masque de bal ou d'autre fête, ce masque la n'a vraiment rien de joyeux. D'un blanc laiteux, pour ne pas dire cadavérique, il dispose simplement d'ouverture pour les yeux et la bouche. Un symbole rouge représentant un éclair est gravé dessus sur le côté droit, mais sinon il n'y a pas d'autre particularité. Encore une fois, les interrogations à son sujet sont nombreuse. Certains prétendent que c'est un masque de bois peint qu'il se doit de porter pour respecter le crédo de sa religion, d'autre , plus macabre, racontent que le masque tient sa blancheur du fait qu'il fut fabriqué à partir d'ossement d'humains encore vivant et que le rouge sur l'œil droit serait du sang séché. Les plus glauque iront jusqu'à affirmer avec véhémence, et sans aucune preuve, que Shinbou à passé un pacte avec un démon et qu'en échange de son œil droit il aurait obtenu l'immortalité. Mais ceci n'est bien sur que racontar. Après, a vous de vous faire une opinion, il est dit que les rumeurs ont toute une part de vérité...


Description Mentale :


    Shinbou est , en apparence, l'archétype même du guerrier solitaire et mystérieux. Au cours des siècles, les hommes se sont rangé en catégorie, ont appris à s'apprécier en fonction du caractère des autres. Mais depuis la nuit des temps il existe une catégorie d'homme qui ne se range pas à la conformité. Un groupuscule d'individu qui sont éparpillé dans la masse innombrable de leur semblable humain, semblable par le corps mais pas par l'esprit. Des gens qui sont rejeté de part leurs différence, qui cultive leurs différence tel un jardin bien entretenu. Après tout, qu'y a t'il de mal à être différent? Hélas, si quelques personnes acceptent cette différence, la grande majorité ne peut pas accepter des gens qui ne rentre pas dans la conformité, des gens qui sortent du lot. La particularité de l'homme est sa différence, sur le plan physique et psychique, et pourtant celui ci ne peut la supporter. Dans toutes les cultures ont trouves des êtres solitaire, des moutons noirs, les boucs émissaires de la société. Mais même au sein des gens différents, il y a des différences. On peut les classer en deux types, les opprimé et les électrons libres. Les opprimés sont trop faible pour parvenir à être fier de leurs différences, et se décourage pour rentrer maladroitement dans les rangs de la conformité. Mais hélas, trois fois hélas, les dieux dans leurs cruauté avait doté l'être humain d'une sorte de sixième sens permettant de détecter la différence. Ce qui est différent dérange,c 'est bien connu, mais pourquoi cela dérange t'il? Parce que les hommes ont ce sixième sens. Les opprimés portent bien leurs nom, les peuples pauvres ou massacré ce sont eux...

    Mais comme je le disais, il y a une deuxième catégorie. Celle des électrons libres. Ceux si font ce qu'il veulent, ils ont réussi à se détacher de la réalité commune pour rentrer dans une réalité bien à eux. Souvent vagabond ou voyageur itinérant, les personnes de cette catégories ne sont plus arrêté par les lois et les protocoles. Ils parviennent à obtenir un mode de compréhension non pas meilleur mais différent, une sorte de fonctionnement parallèle aux autres. Le summum de la différence quoi... Mais malgré les persécutions qu'ils subissent, le maigre pourcentage d'électrons libres est sans doute le plus dangereux pour les forces aux pouvoirs. Philosophe, révolutionnaire, saboteur, anarchiste, grand penseur, gourou,ombre dangereuse... voila un aperçu des nombreuse facette que peut prendre un électrons libres.

    Tout un pavé pour dire ça, quel est l'intérêt me direz vous? Et bien au risque de surprendre les plus simples d'esprit qui compose les lecteurs de ce textes, Shinbou est catégorisé comme électron libre. Quel surprise n'es ce pas? Je n'allais pas non plus faire tout ça juste pour le plaisir...

    En plus de tout cela, Shinbou est également une personne au tempérament qualifiable de "froid". Certains disent qu'il s'agit de dédain, de vanité ou de fierté mal placé, d'autre affirme qu'il est en réalité un grand timide. Qui sait. Peut être que le jour ou quelqu'un essayera et parviendra à passer à travers la barrière mentale qu'a érigé cet homme autour de lui on aura une réponse...


Histoire de votre personnage :





    Heureuse

    Calme

    Prospère

    Banale

    Tout ces mots...tout ces mots ne peuvent pas être écris dans l'histoire de Shinbou sans terme négatif. Dès son plus jeune âge il fut abandonné par sa mère sur le parvis d'un orphelinat. Il n'a guère de souvenir de cette période la, c'est peut être la qu'il fut le mieux dans sa vie...ou peut être pas. A cet époque la, il avait un nom et un prénom. Il avait un visage et un corps. Mais surtout, il avait un bon avenir. Peut être pas radieux, peut être tout simplement un avenir normal... Des prédisposition il en avait, et en a toujours. Cuisine, bricolage, nettoyage, écriture... Il aurait put finir chez de bon parents et avoir un métier banal. Mais non, les roues incertaines du destin décidèrent de l'éjecter du mécanisme de la banalité pour le faire rentrer dans l'univers des opprimés, la où le mot d'ordre est marche ou crève. Les espoirs morts des plus faible servent d'escalier au plus fort... Mais que c'est t'il donc passé pour que cet homme changent de trajectoire?

    Tout commença alors qu'il était âgé de quatre ans d'après ce que lui raconta son père adoptif. Dès le départ, il ne fut pas bien accueilli. Le connard qui lui servait de père était un fonctionnaire respecté par ses pairs, mais un mari et un homme détestable. Toujours réfléchi et calme, il avait fabriqué un plan à long terme pour assurer sa retraite, et avait besoin pour le mener à bien d'un enfant. Un enfant jeune de préférence, les jeunes c'est toujours mieux. Plus innocent, plus malléable... De façon froide est rationnel, cet homme veuf avait choisi un enfant dans l'orphelinat ou résidait Shinbou. Encore une fois, ses souvenirs sont flou à ce sujet, mais de le départ il se souvient qu'il ne l'aimait pas. Trop rationnel pour être un bon père... Bien que nourris et logé dans de bonne condition, il se méfiait de cet homme. Et il avait bien raison...

    Lorsqu'il eu huit ans, soit quatre ans après son adoption, l'être qui était son père d'après la loi décida de mettre en œuvre son plan. Machiavélique ou non, celui ci avait pour but d'assurer une retraite prospère pour l'homme au dépend de son "fils". Jusque la élevé dans des condition à peu près normales, la situation changea du tout au tout le jour même de son anniversaire. Oh, son père ne s'était jamais fait preuve de débordement de tendresse mais la c'était vraiment horrible. Il arriva des choses si terrible à Shinbou que la bienséance m'oblige à ne pas l'écrire ici. Pour faire soft, sachez que les coups pleuvaient, ainsi que les insultes et les mauvais traitement. Le futur espion était sous nourris et désormais logé dans une petite cabane froide et humide situé dans le jardin.

    Concrètement, Shinbou ne sut jamais quel était le plan de son père. Il en parlait souvent avec des yeux exaltés, répétant que grâce à lui il n'aurais jamais à se soucier de l'avenir, mais aucune autre information ne parvint au petit enfant qu'il était alors. Deux ans. Deux longues et insupportable années de mauvais traitement qui avait fait du corps chétifs de Shinbou un morceau de muscle brute, bien que parcouru par les marques brulantes du fouet et des blessures dues à divers objet contondant. La haine était à son paroxysme, mais trop absorbé dans ses froids calculs son père ne vit jamais venir ce qui se produisit. Par un soir d'orage et de pluie le jeune garçon brisa la lourde chaine en fer qui le retenait prisonnier dans la bicoque moisie qui lui servait de logement. S'infiltrant dans la maison de son responsable légal, il parvint à s'approcher sans bruit de l'être qui l'avait tant fait souffert. Aucun objet n'avait était nécessaire. La seule chose qui marqua à jamais le futur espion, ce fut le sentiment d'exaltation qu'il ressentit face à l'étonnement et la colère qui se mêlaient sur le visage de son abject père lorsque sa main traversa violemment son torse dans un bruit d'os brisé. Ce fut le début d'une longue route vers l'inconnue.

    Les choses se compliquent à partir de la. Afin de retarder les autorités qui allait sans nul doute recherché le fonctionnaire royal qu'était son père, Shinbou transporta le corps de son défunt père jusqu'au lac le plus proche, a cinq kilomètre de la maison. Une fois le corps froid balancé à la flotte, il rejoignit le logis qu'il avait connu pendant quatre ans et rassembla nourriture, argent et affaires, en vue d'un voyage sur les routes en direction de l'inconnu. Cela pourrait être simple, je vous sens un peu curieux quand aux déroulement de la suite des événements. Et bien patience chers lecteurs, chaque chose en son temps. Ses souvenirs sont floue à partir de ce moment la. Il à eu quelque flash sur cette période, des réminiscences du passé, qui lui permirent de retracer un petit bout de son parcours. Il se voit à douze ans, crasseux et rachitique en train de frapper à la porte d'un monastère isolé. Puis, visiblement quelques années plus tard, il se voit en train de s'entrainer, ses poings musclées et meurtris frappant des braises chaude. Et après...Le blackout total sur une période de quasiment dix ans.

    Il se réveilla simplement un jour, habillé de ses habits noirs et de son masque, sans aucun souvenir de ce qu'il avait fait pendant les dix dernière années. Trois choses néanmoins flottaient dans son esprit. Il était une ombre silencieuse, il ne devait surtout pas retirer son masque et il avait du faire quelque chose de mal. Se levant, il constata que le monde autour de lui semblait différent de ce qu'il connaissait. En même temps avec un blackout de dix ans, pas étonnant que le monde semble différent! Néanmoins c'était vraiment quelque chose de différent, et qui n'avait, à première vue, rien à voir avec son trou de mémoire. Deux personnes aux allures étranges l'attendaient la, patiemment. Deux êtres qui se nommèrent les émissaires... Après des rapides explications sur ce qu'il se passait, Shinbou fut lâché dans la nature, à la recherche de son passé au sein d'un monde qu'il ne connaissait même pas. Était-ce de la faute de son arrivé ici ou cela était antérieur? Contrairement à certains amnésiques, il ne se souvenait même pas des circonstances de sa perte de mémoire. Il avait du bouleau à faire si il voulait remédier à ce léger problème!


Comment trouvez vous le design ?
J'ai vu pire ^^

Comment avez vous connu le forum? Par un forum de pub

Remarque :
On m'a déjà demandé une fois comment je faisait pour faire un paragraphe entier à décrire des mains. Bha j'ai pas de réponse, j'écris ce qu'il me passe par la tête x)


Dernière édition par Shinbou le Ven 17 Juil - 2:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurusa Fukitsu
::.. Bloody Queen ..::
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 02/07/2009
Race : Vampire-Dragonne

Fiche personelle
Nombre de Victoire/Défaite/Match Nul: -
Alignement:

MessageSujet: Re: Fiche de Shinbou   Jeu 16 Juil - 23:49

Raaawr ... Darker Than Black comment oublier sa XD Ta fiche comment dire elle est parfaite ta fiche... Merveilleuse, d'une belle manière de nous prendre dans la lecture... J'aurais bien aimer te dire Validé hélas une seul petite chose manque a ton histoire c'est la fin, il manque un élément important, ton arrivée sur Ayvent et quand il a été accueilli par les Émissaires... Raah... Hei... Mon perso préférer XD Je te dit Bonne chance pour la fin! Et rappelle toi MP moi quand tu l'auras fait et je me ferais une grande joie de te validé <3

EDIT : VALIDER ^^

_________________
Echappe-toi, enfuis-toi, envole-toi
Conduis-moi au loin, vers la cachette du rêveur

Je ne peux pleurer car l'épaule pleure davantage
Je ne peux mourir, moi, une chose aux yeux de ce monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Fiche de Shinbou
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fiche] judoBoy
» [Fiche] jeune-demon et radine
» [Fiche] Sombre-Panda
» Fiche d'accueil et de présentation
» [Fiche] Pierman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ayvent-World :: Avant le RP :: Présentation :: Fiches Validées-
Sauter vers: